larton348-90aflaCe n’est pas moi qui le dit, mais une député de LREM !

C’était ce matin, une député dont je ne me souviens plus le nom, ni la station qui l’a diffusée car j’étais en voiture, j’en suis désolé. Et apparemment, rien sur internet, preuve que cela a marqué les esprits !! Sauf le mien, mais je suis vicieux, vous le savez bien !!

Questionnée sur la loi de finance, sur les cadeaux fiscaux fait aux plus riches et la hausse de CSG, elle a trouvé la phrase choc qui a fait plouf !!

Elle a dit à peu près, il faut regarder la girafe avant de regarder les taches !!

Alors de deux choses l’une ; soit LREM a payé très cher une boite de communication pour leur pondre un truc pareil, et ils ont gaspillé de l’argent pour rien, soit pendant le Team building que les députés de LREM ont dû suivre pour leur donner des éléments de langage afin d’expliquer la pensée complexe de leur Dieu vivant, il y avait des brainstormings de la mort qui ont accouché de cette formidable phrase 2.0.

 

Or donc, comme je suis un peu taquin, j’ai imaginé la fin de la tempête de cerveaux qui aurait pu se dérouler lors de leur séminaire de construction d’équipe en godillots :

- Ouais, tu vois, la girafe c’est grand, quoi et y a des taches et y a un corps, quoi. Mais si tu t’attardes sur les taches, mec, tu vois pas la girafe, quoi ! Eh ben, pour nous c’est pareil, quoi. Si tu t’attardes sur les trucs mesquins genre suppression de l’ISF et peanuts pour les pue-la-sueur, bah, tu vois pas le formidable élan de la politique de Manu, quoi !

- Un élan, mais je croyais qu’on partait sur la girafe ?

- Mais c’est une image mec ! T’es vraiment ancien monde, toi !!!

- Ok ! Adopté comme élément de langage numéro 54 pour expliquer la géniale politique conduite par notre Dieu grec de la pensée complexe. Numéro suivant élément de langage pour la transposition de l’état d’urgence dans le droit commun et réponse à donner aux journalistes gauchistes qui vont insinuer que nous attentons aux libertés fondamentales. J’attends vos propositions !.....

 

Conclusion, les députés LREM sont des tâches, CQFD !!

 

Allez, moi j’y vais avant d’être obligé de filer mes identifiants internet à la Kommandantur !