- «Ah, la retraite ! Cette période tant attendue, après une dure vie de labeur, où le mâle va pêcher à la moule et où la femelle voit sécher la sienne...

- Pépé, t'es qu'un sale misogyne !

- Tu ne sais même pas ce que cela veut dire !

- Non ! Mais la Police de la Pensée va te mettre en prison !

- Pfff ... »

Pour une fois que je ne suis pas trop à labour pour vous parler d'un sujet brûlant, vous allez déguster !

Or donc, le Conseil d’Orientation des Retraites (COR) a rendu son rapport le 27 janvier sur « les modalités techniques de remplacement du calcul actuel des pensions […], soit par un régime par points, soit par régime de comptes notionnels fonctionnant l’un comme l’autre par répartition. »

Késako que ce charabio ?! Soyez attentif, il en va de votre avenir !

Le régime par points, est semblable aux retraites complémentaires. Les cotisations servent à acheter des points et lors de la liquidation, la pension est égale au nombre de points acquis multiplié par la valeur du point en vigueur. Jusque là, ça va ?

Dans le régime de compte notionnel, appliqué en Suède ou en Italie, chaque assuré est titulaire d’un compte individuel qu’il crédite « virtuellement » pour former un capital tout aussi virtuel. Celui-ci est revalorisé chaque année selon un index déterminé. Le montant de la pension liquidée dépend du capital virtuel accumulé auquel est appliqué un coefficient de conversion dont la valeur dépend de l’âge effectif de départ à la retraite et de l’espérance de vie à cet âge.

Vous avez bien lu : le calcul de la retraite prendrait en compte le nombre d’années qu’il resterait à vivre à l’assuré. C'est pas beau ça ? Puisque l'écart entre la prise de retraite et la fin de vie supposée est beaucoup trop importante, que le versement des pensions dure trop longtemps et que ces salauds ne veulent pas crever d'un cancer avant 65 ans comme tout le monde, le mieux c'est de leur filer des cacahouètes pour les décourager d'aller feignanter à Ibiza.

Magnifique comme concept. On impose rien, mais le nerf de la guerre est là pour vous dissuader ! Bien sûr la période de chômage forcée entre 55 et 70 ans minorera encore plus la pension. Mais s'il faut s'arrêter à des détails ...

En résumé, "Plus qu'tu prends ta retraite tard, plus qu'tu touches", comme dirait six cerveaux man.

Du coup, pourquoi débattre de l'âge de départ à la retraite puisque le montant de la pension dépendra du temps qu'il vous reste à vivre ?!! Et donc inutile de vouloir prendre sa retraite, même à 62 ans, vu qu'il est sensé vous rester 25 ans à vivre pour les femmes et un peu plus de vingt ans pour les hommes !

 
Espérance de vie à divers âges en 2009
   
(en années)
Femmes
Hommes
A la naissance
84,5
77,8
A 20 ans
65,0
58,4
A 60 ans
27,0
22,2
   
Sources : Insee, estimations de population et statistiques de l'état civil (résultats provisoires arrêtés fin 2009).

 

Et puis comme ça, s'il vous prend le bon goût de mourir avant l'heure statistique, ça sera toujours ça d'économisé pour les caisses de l'Etat !

A mon avis, l'espérance de vie n'est pas prête de baisser en France ...

En tout cas officiellement ....

L'opposition, dans sa grande sagesse, est globalement d’accord sur le principe,  malgré le rétropédalage en catastrophe de la reine des moules ... pardon, de la maire de Lille.

Les syndicats craignent, en revanche, que les périodes d’inactivité (maternité, maladie, chômage, formation professionnelle …) ou que la majoration de 10% pour les assurés ayant au moins trois enfants ne soient pas pris en compte et que le nouveau système entraîne une diminution des pensions.

Mais aucun n'a parlé de cette fantastique invention qui consiste à supprimer, de fait, la retraite pour la quasi totalité des actifs d'aujourd'hui.

Je savais que je ne toucherai pas de retraite où alors une misère vers mes 68 ans, mais de le voir se réaliser, ça fait mal au cul quand même !!

Et je suis obligé de vous prévenir, s'il y a seulement un  retraité qui vient encore pleurer dans mon giron pour me dire que sa pension est misérable, je lui pète son dentier !

Droit dans le mur !

 

Rapport du COR du 27 janvier 2010 :

- Dossier de presse (82k)

- Rapport complet (1mo)