Dans notre série, "Culture pour tous",  qui a dit :

«Sa tête ressemble à une garenne,
les idées s'y reproduisent comme des lapins
.*»



Je vous vois venir ! Vous pensez encore à un mauvais esprit qui aurait osé dégoiser sur notre poupée gourou préférée ?? Ou mieux. Un insolent qui n'aurait pas aimé les excuses à répétitions de Bécassine ?!! Entre parenthèses, ce n'est plus ma copine !
Tout le monde est au courant que l'idiot en colère insulte à tour de bras, les journalistes, les députés, les ministres, l'opposition, les chefs d'Etats étrangers ...... Tous des nuls et des incapables, sauf sa majesté Patek 1er, tellement qu'il sauve le monde, tellement qu'il est partout et tellement qu'il a la banane !!!!! Mais s'il faut s'excuser pour des propos en "off", rapportés chaque semaine par "Le Canard Enchaîné" ou parfois "Libération", on a pas finit, c'est moi qui vous le dit !!

«Les journalistes, ce sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser. Ce sont des bandits. Et encore, les bandits, eux, ont une morale.»
Propos de l'idiot en colère, reproduit par "Le canard Enchaîné" du 15 avril 2009

Je voudrais m'excuser pour tous les "bandits" que cette phrase a du choquer au plus haut point ! Je veux bien sûr parler des Bolloré, des Bouygues et autres "amis" du p'tit faitout ! Je voudrais aussi le prévenir qu'à force de jouer au con, même eux finiront par le lâcher !!
D'ailleurs, il faudrait qu'il se méfie. Si la loi sur les bandes est votée, il faudra mettre notre notre poupée gourou préférée sous les verrous pour trois ans !!
Bah, oui ?!! Appartenance à une bande organisée : 3 ans !!

Les réunions d'anciens élèves ou de bloggeurs épicuriens (j'oublie pas la stout, Gwendall !) sont dorénavant en danger ! En fait tous les citoyens français sont des terroristes qui menacent la réélection du p'tit faitout ! Il est temps d'interdire les réunions de plus de deux personnes !! Non, mais !

Pour en revenir à la citation, c'est de Napoléon III que Lord Palmerston,
ministre des Affaires étrangères et Premier ministre britannique (1784-1865), parlait.

Et, oui. L'histoire ne se répète pas, elle bégaie !!


*"Napoléon III", d'Eric Anceau. Ed Tallandier 2008, cité par Marianne n°586 du 12 au 18 juillet 2008