Je ne suis pas historien. Je tiens à le signaler pour éviter toute équivoque.

 

Les historiens admettent communément que le XXe siècle a commencé le 3 août 1914. La guerre moderne et la grande boucherie ont ouvert le nouveau siècle.

Pendant un moment, j’ai pensé que le XXe siècle avait du coup été le siècle le plus court de l’histoire. En effet, je le faisais terminer le 27 décembre 1979, date de l’invasion soviétique en Afghanistan.

 

De fait, l’invasion de l’Afghanistan ouvrait une nouvelle ère, dont tant d’événements postérieurs ont découlé :

9 novembre 1989 : Chute du mur de Berlin

8 décembre 1991 : Fin de l’Union Soviétique

11 septembre 2001 : Attentats contre le World Trade Center.

 

Mais en y réfléchissant encore, j’ai réalisé que la première guerre d’Afghanistan n’était en fait qu’une continuité de la guerre froide, elle-même issue de la seconde guerre mondiale, elle-même conséquence de la première guerre mondiale.

Les américains, en finançant les fondamentalistes musulmans et « créant » les Talibans, sont restés fidèle à leur politique de « containement » du communisme et de conflit localisé. Conflit localisé qui était la règle fondamentale de la guerre froide, non écrite mais tacite entre les « 2 grands », afin d’éviter tout conflit nucléaire généralisé.

La guerre en Afghanistan et la « guerre des étoiles » (projet de contre-attaque spatiale contre une éventuelle attaque de missiles soviétiques, réactivé récemment par Bush) ont précipité la chute de l’U.R.S.S.

Les attentats contre le World Trade Center, les attentats de Madrid et de Londres sont des éléments marquants d’une guerre d’un genre nouveau, qui a déjà commencé, mais dont les racines se trouvent bien au XXe siècle.

 

Par conséquent, j’en suis arrivé à la conclusion que nous étions toujours au XXe siècle. Et puis à part le calendrier qui me contredira, quels sont les éléments objectifs qui peuvent m’inciter à croire que nous avons changé de siècle ??

 

- Les ordinateurs ont été inventés dans les années 1940. Ce ne sont que leur taille et leur vitesse qui ont évolué, en passant de la lampe à vide au transistor puis à la puce au silicium. Et demain, peut-être à l’ordinateur biologique ou quantique…. Le principe est toujours le même.

- Internet est né à la fin des années 1960 sous le nom d’Arpanet. Programme financé par les militaires américains pour assurer un flux d’information sécurisé en cas de guerre thermonucléaire avec les soviétiques….

- Le laser fut théorisé par Einstein en 1917 et sa première application date de 1960. Il a permis le développement de la médecine, des CD puis des DVD. Mais que ces derniers aient une ou plusieurs couches, que le laser soit rouge, bleu et bientôt blanc, c’est toujours un laser.

 

Toutes les technologies que nous utilisons ne sont que des améliorations d’inventions du XXe, voir du XIXe siècle ! Pas de bond technologique au sens propre du terme, pas de découvertes révolutionnant le monde.

J’attends toujours les voitures volantes !!

 

Les théoriciens qui travaillent sur la théorie des cordes ou qui cherchent l’unification des 4 forces (gravitation – nucléaire forte – nucléaire faible - électromagnétique) seront peut-être ceux qui nous feront entrer dans le XXIe siècle !

Comme Einstein a permis de dépasser Copernic, aujourd’hui, on attend celui qui ira au-delà de la théorie de la relativité générale et permettra d’expliquer ce qui pour l’instant reste inexplicable. Comme les anomalies dans les trajectoires des sondes spatiales :

« Chaque année, [les sondes Pioneer] dévient de 5 000 Kilomètres supplémentaires par rapport aux trajectoires initialement prévues »*

Ce jour là, nous aurons fait un autre grand pas pour l’Humanité.

 

En conclusion, attendons l’événement qui nous fera rentrer dans ce nouveau siècle. Que se soit une guerre, une révolution, une découverte majeure … ou la rencontre du 3e type … !! Allez savoir ??

 

 

 

* « The Economist » cité par « Courrier International » n° 910, page 48 (10-16 avril 2008)