L’information est une drôle de fille quand même ! On peut la voir, on peut la cacher, on peut la déguiser, on peut la faire mentir, on peut l’habiller des plus belles parures ou des plus horribles oripeaux !

Vous pouvez la voir dans un seul média à la fois ; soit la radio, soit un journal. Vous pouvez la trouver sur internet, en cherchant parfois bien longtemps pour la recouper et après l’avoir vue purement et simplement copier/coller sur une dizaine de sites.

D’ailleurs, en ce moment, ce qui marche bien, c’est la « Fake news », expression plus jolie que mensonge ou propagande. Le mensonge étant connoté moralement dégradant et la propagande comme un outil de dictateurs. Alors que « Fake news » ça a un petit côté djeuns de bon aloi qui vous pose là. Et quand ça commence à tiquer, il suffit de parler de « Vérité alternative » et alors là, on atteint des sommets. C’est vrai quoi, la vérité diffère selon le côté où l’on se place ! Selon que l’on soit dedans ou dehors, la pluie ça mouille ou pas, non ?

Et quand des médias reprennent sans vérifier des informations trouvées sur internet, tous les coups sont permis !

Pourquoi je vous parle de cela, me direz-vous ? Comme nous sommes en pleine campagne électorale, je vous répondrai : « C’est une très bonne question ! » Mais comme nous sommes sur mon blog et que je ne fais jamais de copier/coller, je vais bien sûr vous répondre, bande d’impatients !

 

Si je vous parle de ce sujet si important qu’est l’information et qui est, par définition, un enjeu de pouvoir, c’est parce que je suis tombé sur deux informations coup sur coup qui m’ont parues éclairantes. Et comme souvent, elles se sont enchaînées. Même si elles n’ont aucun rapport.

 

D’abord, il y eut une interrogation. Hier, lors du débat des zozos rigolards qui veulent prendre le pouvoir. Je n’ai pas compris l’attaque d’Hamon contre Macron sur les puissances d’argent et plus particulièrement sur les laboratoires pharmaceutiques qui financeraient sa campagne. D’abord parce que c’était embrouillé, tarabiscoté, mal assuré, comme si Hamon lui-même ne croyait pas ce qu’il disait ou qu’il avait peur de colporter une « Fake news » ! Nous y revoilà !

Mais aujourd’hui, un médecin, (hasard !!) m’a donné l’information qui me manquait.

Le conseiller santé du Macaron, qui a pondu cette partie du programme, est un certain Jean-Jacques Mourad, cardiologue de son état et très, très, très proche du laboratoire Servier !!

« Entre le 1er janvier 2013 et fin juin 2016, plus de 60 interventions de M. Mourad payées par Servier ont été recensées sur la base gouvernementale Transparence Santé, et plusieurs dizaines de milliers d'euros de frais de restaurant et de voyage. » www.Boursedirect.fr – 7 mars 2017

Voilà pour les insinuations du petit Hamon. Mais pourquoi cette pudeur de gazelle, comme a dit la Méluche ? Et bien en vérifiant cette information, connue de longue date par le milieu médicale, je tiens à le préciser, il apparaît que l’information ayant fuité, le Macaron a été obligé de se défaire de son ami trop encombrant ! Séparation qui a eu lieu 15 jours avant le big débate ! Le Hamon a joué petits bras sur ce coup-là !

En même temps, peut-être ai-je loupé l’information, mais je ne l’ai entendu nulle part ! Quelle discrétion de violette, dirai-je pour paraphraser la Méluche !

La seconde information m’est aussi tombée dessus par hasard. Sans me faire mal, je vous rassure. Mais elle avait quand même de quoi faire flipper, comme disait un dauphin de mes copains :

 

« Contamination de l'Europe à l'iode131 en cours

suite à un accident nucléaire en Norvège »*

 

La vache ! Ce coup-là c’est p’têt ben la fin du monde, Rrrogntudjû de Rrrogntudjû !! Arrhhh, je vais mourir avant même de savoir pour qui je vais voter au mois d’avril ! Le monde est trop cruel ! Booouuuhhhhhh !!

Hem, bon, je vous rassure, pour ce qui est de la fin du monde, j’ai déjà donné. Mais quand même, un accident dans une centrale nucléaire et aucun média n’en aurait parlé ! Une contamination en cours et personne pour nous distribuer des pastilles d’iode !

 

- De quand date cet accident et la contamination qui a suivi ?

Airparif-janv

 

- Du 18 au 24 janvier 2017 !

- En pleine épisode de pollution ?

- Oui.

- Mais alors, on nous a menti ! C’était pas de la pollution, c’était de la contamination. Je comprends mieux pourquoi il fallait enfermer les enfants dans les écoles ! Hum, hum ! On nous cache tout, on nous dit rien ? Les médias gauchistes à la solde du pouvoir socialo-communiste de Flanby nous maintiendraient-ils dans une ignorance volontaire pour mieux nous manipuler et comploter contre le peuple trop naîf pour empêcher l’asservissement définitif de sa volonté défaillante ?? (Respirez !!).Source site Airparif.asso.fr  (Précisez le mois)

Je le savais !!!!

Vous me connaissez, je ne pouvais pas en rester là ! En grattant, en creusant même devrai-je dire, car sur internet les copier-coller sont tellement nombreux qu’il faut beaucoup de temps pour trouver les sources et pouvoir les recouper, je finis par avoir le fin mot de l’histoire.

En fait, il y a deux faits qui ont été habilement mêlés pour n’en former qu’un encore plus flippant et conspirationniste.

1. Un accident dans une centrale nucléaire norvégienne a eu lieu en octobre 2016, sans grande gravité apparemment, avec émanation d’iode 131.

2. Un nuage d’iode 131 d’origine inconnue a survolé l’Europe au mois de janvier 2017.(Source IRSN)

Ce qu’il faut savoir, c’est que l’iode radioactif à une période de 8 jours, ce qui signifie que la moitié de la matière radioactive se désintègre naturellement tous les 8 jours.

A comparer avec les 24.000 ans du plutonium 239 ou les 700 millions d’années de l’uranium 235 !!

Or donc, il est impossible physiquement que la chiasse de la centrale norvégienne du mois d’octobre est tenu jusqu’en janvier ! CQFD. A moins qu’elle ait recraché un coup !

Ce qui l’est moins en revanche, c’est qu’aucun média français n’ait parlé de cet accident, dûment répertorié et annoncé dans la presse anglaise, norvégienne et même suisse !

J’ai juste trouvé un article, daté du jour où j’écris ces lignes, du Front de Gauche Midi-Pyrénées ! Ça fait léger !

Il ne faut pas s’étonner après que certains hurlent à la conspiration jugéo-bolchévique et des médias aux ordres ! St François, priez pour moi afin que je puisse décrocher un job à sept mille boules !

 

Tout ça pour vous dire que l’information juste existe, même si elle est parfois difficile à trouver ! Et quand on commence à faire du copier/coller, c’est sa copine la Liberté qui risque de morfler aussi.

 

 

* Je ne vous donnerais pas l’adresse du site pour ne pas leur faire de pub ! Mais si vous taper ce titre dans votre moteur de recherche préféré, (utilisez www.duckduckgo.com  ou www.qwant.com pour votre salut !) vous tomberez sur ce genre de site.

 

 

Conflit d’intérêt chez Macron :

Boursedirect.fr – 7 mars 2017

Libération - Conflit d'intérêts : le conseiller santé de Macron démissionne – 7 mars 2017

Libération - Soupçonné de conflit d’intérêts, un expert santé de Macron démissionne – 7 mars 2017

Marianne - Conflit d'intérêts chez Macron : un conseiller était rémunéré par le laboratoire Servier – 8 mars 2017