Or donc, mon absence prolongée de vos écrans m'a empêché de commenter une actualité toujours aussi riche en bonnes comme en mauvaises nouvelles.

La principale bonne nouvelle est le sursaut des tunisiens qui ont éjecté leur dictateur corrompu sans trop de casse. Bon, il faut ajouter un bémol puisque se sont les américains qui ont conseillé aux militaires tunisiens de pousser Ben ali dans l'avion ! Mais le résultat est là !

Je tiens d'ailleurs à rassurer tout de suite les ceussent qui espèrent que la même chose se produisent en Egypte. Les ricains ne lâcheront jamais Moubarak et l'Egypte qui est sous perfusion de dollars et où les frères musulmans représentent une trop grande menace à leurs yeux !

Je passerai sur la bêtise de nos dirigeants qui ont soutenu Ben Ali alors que celui-ci était déjà pratiquement dans l'avion et les explications vaseuses et a posteriori  des habitués des Thalasso d'Hammamet !

J'ignorerai superbement les commentaires journalistiques qui ont osé le nom de "dictateur" à destination d'un président élu avec 89,62% des suffrages en octobre 2009 ! - Un chiffre qui doit faire rêver le p'tit faitout ! - Journalistes qui ont si complaisamment commenté la politique tunisienne depuis des années !

"Le Monde" - Réélection de Ben Ali

"Le Point" - Réélection de Ben Ali

Je ne parlerai pas de Laurence Parisot et du Medef, vu qu'on ne les a pas entendu sur le sujet. Il valait d'ailleurs peut-être mieux !

A part ça, la catastrophe continue.

La fille du borgne a remporté Heil, pardon, haut la main la présidence du parti de son papa chéri ! Tous les espoirs restent donc permis pour le prince Jean.

Bien sûr les royalistes ataviques, les nazis nostalgiques, les pétainistes revanchards, les O.A.S. finissant, les catholiques fanatiques et les paires de rangers à un neurone et demi ont eu un peu de mal avec son discours de clôture.

Pensez, elle a fait appel à Jaurès (tiens, cela me rapelle quelqu'un !!) et aux hussards noirs de la République, les instits ainsi nommés sous la IIIe, en se drapant de Marianne pour défendre ladite République.

Pour une population aussi hétérogène dont le seul but est la mort de la Gueuse, il est normal qu'ils aient eu les fils qui se touchent.

"Vous en faites pas les gars", le discours était juste destiné aux mous du bulbe qui considèrent le Front National comme un parti comme un autre et qui, s'il accède au pouvoir suprême ne fera pas pire que les autres et d'ailleurs on y veillera !!

Cette rengaine bien connue, fût celle des partis de droite et plus précisément celle de Von Papen et d'une partie du patronat allemand lors de la nomination d'Adolf Hitler au poste de chancelier du Reich le 30 janvier 1933 !

 Mais après, c'est vous qui voyez !

D'ailleurs, depuis plus de trois ans que l'idiot en colère creuse petit à petit le lit des gars de la Marine et la tombe de notre République, la transition ne devrait effectivement pas faire beaucoup de différence !

dinde210

On a déjà les caméras partout, l'expulsion des indésirables, la destruction du programme du Conseil National de la Résistance, la collusion entre pouvoir et argent et l'aimable silence des médias ! 

Alors changer un nain compétent pour une dinde avec qui on sera marron ! Après tout, cela fera-t-il une grande différence ?

...

...

...

...

...

...

 

 Pas sûr que j'atteigne les 100.000, moi !!