Le deuxième tour de passe-passe organisé par notre conducator de la talonnette, c'est bien sûr la suppression des cours d'histoire-géographie pour les classes de terminales scientifiques ! Oups, pardon ! La matière n'est pas encore supprimée, elle devient une option ! Chien infidèle que je suis !

Or donc, quelle belle et bonne mesure. Nos chères petites têtes blondes, comme aime à répéter Baisse-le-son et Horte-la-raison, n'auront plus à s'encombrer le cerveau de matières annexes et pourront s'adonner à coeur joie aux plaisirs simples et entiers des chiffres du même nom.
Nous pourrons enfin avoir des ingénieurs dignes de ce nom et faire resplendir l'aura de la Vrai France, enfin capable de rivaliser avec ces cons de ricains, ces alcolos de moujiks et ces bouffeurs de riz niakoués ! Merde !

C'est vrai quoi, nous sommes une minuscule nation qui n'a jamais brillé par ses inventions et ses réalisations techniques. Aucune voiture, aucun train, aucun avion supersonique, aucun avion de chasse ou simple jet, aucune fusée  spatiale n'est jamais sortie d'un cerveau français ! Il a toujours fallu que les allemands ou ou les anglais nous filent un coup de main. Et c'est proprement intolérable !
Il était plus que temps que notre sauveur du monde de l'Univers arrive pour nous remettre dans le droit chemin. REmerde !

Alors bien sûr, certaines mauvaises langues distillent tel un poison le fait que cette disparition de matière ne serait pas sans rapport avec la suppression de quarante mille postes d'enseignants ! Les jaloux sont prêt à tout pour salir le grand-p'tit homme !


C'est juste pour que les élèves soient plus concentrés et ne soient pas distrait par des informations sans intérêt sur des révolutions qui ont plus de deux cent ans d'âge, des guerres oubliées et des régimes qui après tout, ont apporté une certaine sécurité et un respect de l'ordre, salutaire à leurs citoyens !


N'empêche que la suppression est effective et que l'opposition, trop occupée à se soucier de la santé de notre junkie, pardon, de notre Johnny national, n'a même pas levé la voix contre cette décision d'abrutissement généralisée.

Quoi de plus sain qu'un peuple qui ne connaît pas son histoire ! Pas de danger qu'il en vienne à faire des rapprochements avec des époques pas si lointaines....

Et puisque le p'tit faitout avait déjà prévu la chute du mur et qu'il se trouvait à Berlin le 9 novembre 1989 (ouarf, ouarf !!)(1), qu'il a sûrement préparé le débarquement avec Eisenhower et qu'il était même présent le 14 juillet 1789 pour mettre à bas la Bastille, symbole d'un absolutisme dégradant (si, si, j'ai des photos !!) quel est l'intérêt d'apprendre une Histoire qui de toutes les manières n'existe et ne se fait que par le pouvoir d'un seul homme ; sa bonne et simple majesté Patek 1er !!

Ah ! Heureux étudiants qui n'auront plus à apprendre comment notre République est née dans la douleur et dans le sang et comment il est si facile de la faire disparaître.

Si je pouvais me permettre, je proposerai à notre bon roi de faire table rase du passé, de brûler tous les livres qui ne parlent pas de sa grandeur et de faire redémarrer le calendrier le 7 mai 2007 et le considérer comme l'an 1 de la nouvelle ère !

C'est vrai, quoi, je le trouve un peu timoré le p'tit !!

 

(1) Voir le site Rue 89