Loin de moi l'idée de déblatérer sur ce merveilleux produit du plat pays qui m'enivra dès ma prime jeunesse de ces saveur de houblon malté !! D'ailleurs, ça s'écrit avec un Z.

La Gueuse fût aussi le nom que les fascistes français, dans leur infinie douceur poétique, donnait à la République laïque, régicide et droit de l'hommiste. Un régime honni par eux, peut-être encore plus que le peuple qu'il accusait de déicide. Le 6 février 1934 dans un élan brisé par un Colonel de La Rocque, qui avait plus de gueule que de couilles, heureusement pour nous, ils échouèrent dans leur coup d'état d'opérette et durent attendre le 10 juillet 1940 pour fêter avec morgue et facilité, la mort de la IIIe république dans une France exsangue et ravagée par les troupes du petit moustachu agité !!

S'ensuivit quatre années terribles où la haine et la violence régnèrent sous la direction de l'Etat français et de la formidable milice du non moins admirable Darnand ! Dans les Glières, ils s'en souviennent encore !! Il se trouva même un ancien député S.F.I.O., l'ancêtre du parti socialiste, maire d'Aubervilliers, pour devenir le premier ministre du vieux maréchal qui savait très bien ce qu'il faisait, prôner la collaboration avec le régime nazi. Et oui, Laval fût socialiste. Un jour ! Comme quoi, ça peut mener à tout !! Méfions-nous des étiquettes.

On pensait en avoir fini avec cette racaille génocidaire. Une guerre d'Algérie par ici, un borgne par là nous permettait de rester vigilant, comme une piqûre de rappel d'un vaccin si vital pour l'Humanité.
Puis, avec le temps..... Un vocabulaire différent, la mémoire qui s'étiole..... «Nous sommes au XXIe siècle, maintenant ! De toutes façons, un truc comme ça, ça n'arrive qu'une fois. Cela ne peut pas recommencer. Pensez-donc !! On ne s'y fera pas prendre à deux fois !» Qu'ils disaient, plein de superbe !

Oui. Bien sûr.... Sauf que.....

Sauf que certaines lois vous font douter des valeurs républicaines de nos élus ! Sauf que la laïcité est en danger et que le pacte républicain défini par le Conseil National de la Résistance est méthodiquement sapé par le chanoine de Latran et ses affidés !

Aujourd'hui, un pas de plus a été franchi. La loi Carle sur le financement des écoles privées en est un exemple. Parmi tant d'autres. Celui-ci se voit, c'est tout ! Le pas de trop ? Non. Le pas pour rassurer les Sarkhatos fachos qui trépignent devant les lenteurs de sa majesté à réformer la Vrai France ! Celle qui détruit la jungle après avoir détruit le camp de Sangatte, pour qu'on ne voit plus la misère humaine aux JT de 20 heures.  Celle qui pulvérise la retraite à 60 ans et les 35 heures, invention des socialo-communistes.  Celle qui anéantie la sécu, dont le déficit n'a pour seul origine que ces étrangers pas français et leur marmaille innombrable. Celle qui privatise les services publics, remplis de feignants qui coûtent cher à l'Etat. Celle qui donne l'eau, le gaz, l'électricité et les autoroutes à des compagnies privées dirigées par des camarades de promotion ou des parrains télévisuels....

Les pauvres ne devraient pas recevoir d'éducation. Ça leur met des idées en têtes qui sont dangereuses pour le pouvoir en place. Réfléchir, c'est commencer à désobéir. Alors estimez vous heureux qu'il vous reste l'école publique et la télé pour regarder l'ORTF1. Vous pourrez y voir le p'tit faitout vous assurer qu'il s'occupe de tout. Et en effet. Il s'occupe de tout ! Laisser ceux qui savent, vous gouverner !

- Et que fait l'opposition ? Où sont les Royal, les Aubry, les Bayrou ?
- En 2012 !
- Ah d'accord ! Mais en 2012, il sera trop tard, non ?

Vous allez me dire que je vois le mal partout et que j'exagère. A voir.
Mais là, je suis vraiment en colère.




Site du Nouvel Observateur :
Loi Carle : Jaurès réveille-toi, ils sont devenus fous !
Bakchich info :
Loi Carle : Nanterre paiera pour Neuilly
SIte de Gwendal : 
Loi Carle : Nos écoles sont en danger !

A manier avec précaution, âmes sensibles, s'abstenir : Chanson des camelots du roi