Il est extraordinaire ! Y a pas à dire. 
Les lycéens et les profs sont dans la rue et au lieu de les recevoir, le p'tit fait tout veut une nouvelle loi !!
« J'ai demandé au gouvernement de déposer, avant l'été, un projet de loi qui instituera un droit à l'accueil des enfants qui sont inscrits dans nos écoles.»

Quand Yves Calvi lui demandait le 24 avril, lors de sa prestation télévisée, s'il ne faudrait pas régulariser les sans-papiers qui travaillent et qui payent des impôts, faut-il le rappeler,  le p'tit faitout a répondu par la négative et s'est exclamé :
« C'est quand même extraordinaire ! On voudrait me faire changer la loi à chaque fois qu'un sujet d'intérêt médiatique se manifeste. »
Diantre, quelle belle sortie, n'est-ce pas. Ah ! bah oui, il ne faut pas décevoir les électeurs de droite et d'extrême droite qui flippent devant ces féroces étrangers qui viennent jusque dans nos villes pour nous piquer nos gonzesses et not' boulot !!  

Et en plus il a répondu à côté de la plaque aux questions : 


En août 2007 quand l'enfant de 5 ans s'est fait violer par un récidiviste sortant à peine de prison, le p'tit faitout a reçu les parents et s'est empressé de déclarer devant les caméras qu'il voulait des peines plus sévères et présenter un texte dès le mois de novembre. Faut-il rappeler que les lois existent déjà ! C'est sans doute le trop grand nombre de fonctionnaires qui génère les dysfonctionnements !!

En août également, après le non-lieu psychiatrique rendu par le procureur sur le double meurtrier des infirmières, le p'tit faitout annonce doctement : «S'il faut faire évoluer la loi, je suis prêt à le faire. En tant que chef de l'Etat, je dois veiller à ce que les victimes aient droit à un procès.»
En France on ne juge pas les fous. C'est un principe répulicain puisqu'ils ne sont pas responsable pénalement. Démago Joe a encore frappé.

En octobre 2007, après la mort du bébé de 19 mois, tué par un chien, il récidive en faisant déclarer par l'Elysée : « Le président de la République a demandé au garde des Sceaux de modifier la loi pour que l'homicide involontaire causé par un chien dangereux devienne une circonstance aggravante, et que la peine encourue s'élève désormais à 10 ans d'emprisonnement.» On ne compte plus les lois sur les chiens "dangereux" depuis 2002.

Et oui, le p'tit faitout a inventé l'intérêt médiatique à géographie sondagière variable. Il est formidable, je vous dis.

C'est un maniaque des lois. Peu importe que les décrets ne sortent pas. Si la loi ne s'aplique pas, il suffit, le moment venu, de déclarer qu'il est urgent d'en faire une autre. Devant les caméras, cela va de soi !!

On voudrait monter les gens les uns contre les autres, qu'on s'y prendrait pas autrement !

Sinon, la Commission Européenne a décidé de taxer les "Golden parachutes". Voila une réforme belle et bonne. Une réforme qui ferait du bien au p'tit faitout. Mais il ne faut pas faire de peine aux petits copains, n'est-ce pas !
Heureusement que l'Union est là pour faire ce que la France n'ose pas faire.
Mais je vous rassure, le temps que la directive soit votée et transposée en droit français, le p'tit faitout aura terminé son troisième mandat... voir son quatrième, va savoir... !!



Célafêtaquidondidonc® ???

Aujourd’hui, 16 mai, c’est la Saint Honoré. 
Pour vous, c'est du gâteau !!